Bosnie-Herzégovine : l’autoroute 5C menace trois villages de réfugiés au sud de Mostar

| |

C’est un axe prioritaire de développement européen. La réalisation du corridor 5C, qui doit relier Budapest à Ploče via la Bosnie-Herzégovine traîne depuis des années, mais son tracé a été « mystérieusement » modifié. Il menace aujourd’hui trois villages de « retournés » de la dernière guerre et deux rivières sauvages au sud de Mostar.

Traduit et adapté par Aline Cateux (article original) La construction du corridor 5C qui doit relier Budapest à Ploče (Croatie) n’en finit pas de provoquer des tensions et son tracé est constamment contesté par des associations de riverains et par des activistes environnementaux. C’est notamment le cas de la portion qui doit passer au sud de Mostar, et qui menace directement trois villages de réfugiés de la dernière guerre, revenus depuis 20 ans sur leurs terres. Le tracé actuel met aussi en danger les rivières Buna et Bunica et passe sur une parcelle appartenant au ministère de la Défense. Slavko Berberović, comme ses concitoyens des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous