Bosnie-Herzégovine : six ans après la mort de Dženan Memić, l’enquête reprend

| |

Une juge suspendue, des policiers en garde à vue : six ans et demi après la mort inexpliquée du jeune Dženan Memić, l’enquête vient de reprendre. Pour ses proches et leur avocat, c’est une première victoire. Leur combat est devenu le symbole de la lutte citoyenne contre la mafia judiciaire bosnienne.

Par Marion Roussey Le vendredi 2 septembre, une dizaine de journalistes font le pied de grue devant le commissariat de police de Sarajevo, en quête d’informations. Le matin, plusieurs membres de la police du canton de Sarajevo et de la Direction de la police nationale ont été interpellés et placés en garde à vue. En parallèle, des perquisitions ont aussi été menées dans les bureaux de plusieurs responsables de police. La demande émane du Bureau du Procureur de Bosnie-Herzégovine qui a rouvert une enquête fin août pour tenter de « faire la lumière sur le traitement judiciaire de l’affaire Memić ». Cela fait six ans et demi que nous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous