Bosnie-Herzégovine : une première cantine publique pour les enfants pauvres

| |

Pour lutter contre la pauvreté des enfants, l’association Ruke prijateljstva (« Mains de l’amitié »), à Lukavac, a ouvert une cantine publique animée par des bénévoles. Une première en Bosnie-Herzégovine, alors que le nombre de « nouveaux pauvres » ne cesse d’augmenter.

Par Léa Saugier Le constat est tristement simple : à cause de la pauvreté, beaucoup d’enfants ont faim en Bosnie-Herzégovine. Pour tenter de pallier ce problème, l’association Ruke prijateljstva (« Mains de l’amitié ») a ouvert le 15 décembre, à Lukavac, près de Tuzla, la première cuisine publique du pays. Le principe : des volontaires s’organisent pour distribuer 100 repas cinq fois par semaine aux enfants. Deux cuisiniers bénévoles préparent chaque jour les plats et les habitants font don des matières premières. L’initiative repose donc sur la générosité des citoyens, car elle n’est pas soutenue financièrement par les municipalités locales. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous