Bosnie-Herzégovine : Orhan Pamuk ne sera pas citoyen d’honneur de Sarajevo

| |

Le conseil municipal de Sarajevo a retiré sa décision de nommer l’écrivain turc Orhan Pamuk citoyen d’honneur de Sarajevo. Un revirement dû aux pressions exercées par Ankara. L’ancien Président croate Stipe Mesić, auquel le titre a ensuite été offert, l’a refusé par solidarité avec l’écrivain turc.

Par Eléonore Loué-Feichter C’est la librairie de Sarajevo Buybook qui avait proposé que l’écrivain turc, prix Nobel de littérature, soit fait citoyen d’honneur de la capitale bosnienne. Ohran Pamuk, qui travaille sur un scénario à propos de la guerre 1992-95, doit venir à Sarajevo au printemps. « Certains membres du parti au pouvoir [Le SDA, la formation bosniaque, NdT] ont estimé que l’attribution de cette distinction à l’écrivain pourrait provoquer la colère du gouvernement turc », regrette Damir Uzunović, le directeur de Buybook, interrogé par le Guardian. « Ils ont également profité de cette occasion pour envoyer un message à Orhan Pamuk, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous