Bosnie-Herzégovine : à l’école à Sarajevo, dans quelle langue étudier ?

| |

Une nouvelle directive ministérielle demande aux écoles du canton de Sarajevo de choisir une seule langue d’enseignement : serbe, croate ou bosnien. Une décision qui invoque la Constitution et la défense du droit des minorités. Mais pour beaucoup, il s’agit d’un nouveau pas vers la ségrégation des élèves.

Par Léa Saugier Jusqu’à présent, l’enseignement dans les écoles de Sarajevo était dispensé dans une langue artificielle nommée BCS (bosno-croato-serbe). Cette dénomination regroupe toutes les variations de la « langue commune » que parlent les élèves, mais n’existe pas en tant que telle dans la Constitution. C’est pour cette raison que le ministre de l’Éducation, des Sciences et de la Jeunesse, Elvir Kazazović, justifie cette décision : « Selon la Constitution, les élèves doivent choisir l’une des trois langues officielles ». Les parents vont donc devoir décider dans quelle langue ils souhaitent que leur enfant suive leur cursus. Selon le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous