Bosnie-Herzégovine : Milorad Dodik joue avec le feu

| |

S’agit-il d’une nouvelle diversion visant à détourner les esprits des vrais problèmes, ceux qui plombent le pays depuis des décennies, ou bien la Bosnie-Herzégovine est-elle réellement au bord de l’effondrement ? Milorad Dodik, l’homme fort des Serbes de Bosnie, attaque les piliers mêmes de Dayton en ouvrant la voie à la sécession de la Republika Srpska.

Traduit et adapté par Manon Rumiz (Article original) Selon le Haut-représentant international en Bosnie-Herzégovine, l’Allemand Christian Schmidt, la Republika Srpska (RS) a entamé « l’équivalent d’une sécession sans la proclamer ». À la manœuvre, le membre serbe de la présidence tripartite, Milorad Dodik, qui se démène depuis de longues semaines pour renforcer les pouvoirs de la RS sur les questions régaliennes de défense, d’administration fiscale et de justice, au détriment de ceux des institutions centrales. Voilà qui suscite de très nombreux commentaires dans tout le pays, où chacun s’interroge sur le risque possible d’une nouvelle guerre, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous