Bosnie-Herzégovine : Mašo Mehmedović, le chevalier qui croise le fer pour défendre les bibliothèques

| |

Les bibliothèques sont par nature des lieux de résistance à la censure, à la monopolisation et à la privatisation des savoirs. Et les bibliothécaires en sont les gardiens. En Bosnie-Herzégovine, un jeune Don Quichotte s’est fait chevalier pour défendre cet idéal à travers son pays, qu’il a parcouru à pied, heaume sur la tête, bouclier en main. Il en a fait un film. Entretien.

Traduit par Chloé Billon I.P. : Qu’est-ce qui t’inspire dans ton métier ? M.M. : Ce sont principalement les gens qui se retrouvent dans les bibliothèques, ce sont tous ces contenus admirables accumulés et qui existent grâce à des gens qui ont été prêts, dans des livres, des magazines, des bandes-dessinées, des films, des témoignages, à partager avec les autres le meilleur d’eux-mêmes. Ce qui m’inspire, ce sont les bibliothèques qui rassemblent toutes sortes de gens de différentes générations, différentes professions, différents milieux. Le simple fait que la bibliothèque soit un lieu qui n’exclut rien ni personne, un lieu où les différences (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous