Verdict Mladić : « L’Armée de la Republika Srpska, responsable du génocide »

| |

« Ni Ratko Mladić en tant qu’individu, ni les Serbes en tant que peuple ne sont responsables du génocide et des crimes de guerre en Bosnie-Herzégovine, mais bien l’Armée de la Republika Srpska en tant qu’institution. » Le point de vue d’Edin Ramulić, militant des droits de l’Homme à Prijedor, où sur quelque 3200 personnes tuées par les forces serbes, plus de 770 sont toujours recherchées.

Le verdict Mladić dépeint l’armée de la Republika Srpska (VRS) comme une institution responsable du génocide et des autres crimes de guerre commis en Bosnie-Herzégovine, estime Edin Ramulić, militant pour les droits de l’Homme et membre de l’initiative Jer me se tiče ! (« Parce que ça me concerne ! »). « Ni Ratko Mladić en tant qu’individu, ni les Serbes en tant que peuple ne sont à proprement parler responsables, mais bien la VRS en tant qu’institution », a-t-il déclaré. Pour Edin Ramulić, la sentence du TPIY était prévisible, surtout en ce qui concerne l’acquittement du général accusé de génocide dans six municipalités de Bosnie-Herzégovine. « De grandes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous