Bosnie-Herzégovine : vaste coup de filet contre de présumés criminels de guerre bosniaques

| |

La police bosnienne a procédé à un vaste coup de filet mardi 19 décembre contre d’anciens membres de la Défense territoriale et de l’Armée de Bosnie. Ces hommes sont soupçonnés d’avoir participé à l’un des pires crimes de guerres commis contre les civils serbes pendant la guerre de 1992-95.

Par Léa Saugier Les sept suspects, âgés de 49 à 58 ans, sont d’anciens commandants et membres de la Défense territoriale et armée de Bosnie-Herzégovine de Kakanj, Ilijaš et Breza. Le 10 juin 1992, ils auraient participé à l’attaque du village de Černemo, dans la municipalité d’Ilijaš, près de Sarajevo, et liquidé une trentaine de civils serbes, dont un tiers de femmes. Selon les médias locaux, la plus jeune des victimes avait 16 ans, la plus âgée, plus de 80 ans. C’est la deuxième arrestation liée à des crimes de guerre commis contre des civils serbes en un mois. Début décembre, toujours sur ordre du bureau du procureur, treize anciens membres de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous