Bosnie-Herzégovine : Marko Oršolić, un franciscain engagé pour le dialogue citoyen et inter-religieux

| |

Relier les gens plutôt que les diviser. En 1991, alors que la guerre frappait aux portes de la Bosnie-Herzégovine, le franciscain Marko Oršolić crée « Zajedno », premier centre dédié au dialogue inter-religieux à Sarajevo, pour promouvoir le développement d’une société multi-religieuse, multi-ethnique et multiculturelle. Il se bat toujours contre les idéologies de haine. Retour sur une longue vie d’engagements.

Propos recueillis par Léa Saugier Marko Oršolić est né en août 1943, à Orašje, dans le nord de la Bosnie-Herzégovine. Diplômé de théologie, il a suivi des études d’histoire et de sciences politiques. Très engagé sur les questions sociales, il est aussi très critique sur le rôle joué par le clergé catholique croate durant la Seconde Guerre mondiale. Il s’est notamment fait remarquer en 1995 pour avoir refusé d’entrer dans la cathédrale de Zagreb, en déclarant qu’entre lui et Dieu se trouvait le cardinal Stepinac], accusé d’avoir collaboré avec le régime oustachi pro-nazi. Il continue inlassablement à combattre les nationalismes qui minent la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous