Bosnie-Herzégovine : Fahrudin Radončić claque la porte du gouvernement

| |

Affaire des respirateurs chinois, déportation des réfugiés : les points de friction se multipliaient avec le SDA. Chef du Parti pour un meilleur avenir (SBB) et très sulfureux patron du groupe Avaz, Fahrudin Radončić a démissionné mardi de son poste de ministre de la Sécurité.

Par Aline Cateux (Avec Radio Slobodna Evropa) – Fahrudin Radončic a fait l’inventaire de ses points de désaccords avec le SDA de Bakir Izetbegović lors de la conférence de presse à Sarajevo où il a annoncé sa démission du poste de ministre de la Sécurité, mardi 2 juin. Il a notamment évoqué « l’affaire des respirateurs chinois » comme l’une des principales raisons de son départ du gouvernement : « Vous ne pouvez pas mettre en danger les institutions, faire une harangue contre le bureau de la Procureure générale de ce pays et l’accuser de mener des activités ’anti-bosniaques’ alors que tous les juges qui sont sur cette enquête sont précisément (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous