Bosnie-Herzégovine : Erdoğan appelle à réviser les Accords de Dayton

|

Lors d’une conférence de presse donnée à Ankara en compagnie de la cheffe de l’État croate, Kolinda Grabar-Kitarović, le Président Recep Tayyip Erdoğan a estimé que les accords de Dayton, signés pour mettre un terme au conflit en Bosnie-Herzégovine, devaient être « révisés ».

Par Ph. B. (Avec agences) - « Les accords de Dayton doivent être révisés, car il est devenu évident qu’au cours de la période écoulée, ils n’ont pas été en mesure, tels qu’ils sont, d’apporter de solution à l’avenir de la Bosnie-Herzégovine », a déclaré mercredi le Président turc, Recep Tayyip Erdoğan, lors d’une conférence de presse donnée à l’issue d’une rencontre avec son homologue croate, Kolinda Grabar-Kitarović à Ankara, a rapporté l’agence de presse turque Anadolu. Les Nations unies doivent désormais revoir ces accords, estime Recep Tayyip Erdoğan. Signés aux États-Unis il y a 22 ans et ratifiés à Paris pour mettre fin au conflit en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous