Bosnie-Herzégovine : pourquoi des Croates ont-ils assisté à la « fête nationale » de l’entité serbe ?

| |

Le chef de la principale formation croate et l’ambassadeur de Croatie ont assisté, le 9 janvier, à la « fête nationale » de Republika Sprska, une cérémonie pourtant interdite par la justice bosnienne parce que discriminatoire. Cette présence suscite un tollé dans les médias des Balkans et sur les réseaux sociaux.

La présence de Dragan Čović, le président du HDZ BiH, la principale formation croate de Bosnie-Herzégovine, à « la fête nationale » de Republika Srpska, le 9 janvier à Banja Luka, n’a surpris personne, mais elle a fait couler beaucoup d’encre. De même que celle d’Ivan Del Vechio, l’ambassadeur de Croatie à Sarajevo, quoiqu’elle soit parue nettement plus incongrue. Comment expliquer leur venue à une cérémonie au cours de laquelle ont déjà été décorés Radovan Karadžić, Ratko Mladić et, à titre posthume, Slavko Lisica, l’officier de l’Armée populaire yougoslave qui a ordonné le bombardement de Šibenik en 1991, un homme condamné pour crimes de guerre en Croatie ? Pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous