Bosnie-Herzégovine : Amira Medujanin, ambassadrice mondiale du sevdah

| |

La musique peut changer le monde et repousser les préjugés. Amira Medunjanin est l’une des plus célèbres chanteuses de sevdah, ce « fado bosniaque », également très populaire en Serbie, en Croatie, au Monténégro et en Macédoine. Elle se produisait le 24 juillet dans la forteresse de Banja Luka, l’occasion d’évoquer pour Buka sa relation à la musique et les problèmes auxquels la Bosnie-Herzégovine est confrontée.

Traduit par Bérengère Dambrine B. : Nous sommes confrontés au départ massif à l’étranger non seulement de jeunes, mais également de familles entières qui vont chercher une vie meilleure. Que pensez-vous de ce phénomène ? A.M. : Je vois ce qui se passe et je sais combien il est difficile de recommencer tout à zéro, mais ce n’est pas un phénomène limité à la Bosnie-Herzégovine. Les gens ont besoin d’une vision de la vie claire et à long terme, pour eux et pour leurs enfants. Il est difficile de trouver une solution rapidement, mais je pense que nous pouvons tout de même le faire des choses, nous pouvons faire beaucoup de choses individuellement. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous