Bosnie-Herzégovine : Alija Izetbegović, « dernier rempart de l’islam » ?

| |

Quatorze ans après sa mort, l’ancien Président bosniaque fait un retour en force sur les écrans. Plusieurs films et séries documentaires turques reviennent sur le parcours du « père de l’indépendance » de la Bosnie-Herzégovine, présenté comme le « dernier rempart de l’islam dans les Balkans ». Une approche hagiographique qui, bien sûr, provoque de vives réactions en Republika Sprska.

Par Aida Đugum « Alija, dernier rempart de l’islam » : tel est le nom d’un documentaire télévisé du producteur turc Omer Erdoğan. La première du film a eu lieu à Sarajevo à l’occasion du 14ème anniversaire de la mort d’Alija Izetbegović, le premier président de la Présidence de la République de Bosnie-Herzégovine, le 19 octobre 2003, ainsi que des 25 ans de l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine. Le documentaire est tourné en deux langues, le bosnien et le turc, et il sera diffusé en deux épisodes de 45 minutes. « Notre prochaine activité de cette année sera de tourner une version arabe », explique le producteur Omer Erdoğan. Une autre mini-série (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous