Bosnie-Herzégovine : 30 ans après, l’attaque de la rue Dobrovoljačka divise toujours Sarajevo

|

Contrairement à 2012, il n’y a cette fois pas eu de heurts lors des commémorations de l’attaque de la rue Dobrovoljačka. Mais la réconciliation semble encore lointaine sur le sujet. La réouverture d’une enquête pourra-t-elle enfin apaiser les tensions entre Serbes et Bosniaques ?

Par la rédaction Une heure avant l’arrivée de la délégation de la Republika Srpska, une autre cérémonie a eu lieu dans cette rue proche du centre-ville, renommée aujourd’hui Hamdija Kreševljakovića, en l’honneur des « défenseurs de Sarajevo » tombés le 3 mai 1992. Le rassemblement s’est fait à l’initiative des Bérets verts, unités de volontaires formées au début de la guerre de 1992-95 pour organiser la défense avant que ne soit créée l’Armée de Bosnie-Herzégovine. Le président des Bérets verts, regroupés aujourd’hui en association de vétérans, a déclaré que les forces de la JNA,qui passaient par la rue Doborovoljacka en mai 1992, étaient une « cible (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous