Pollution en Macédoine : à Bitola, alerte aux métaux lourds

| |

Arsenic, cobalt, zinc, cuivre, fer, mercure... Selon une récente étude environnementale, la zone autour de la centrale thermique REK Bitola (sud-ouest de la Macédoine) contient de fortes concentrations de métaux lourds et radioactifs, provoquant des maladies parmi la population exposée.

Par M.B. Depuis plusieurs années déjà, les associations écologistes tirent la sonnette d’alarme sur la pollution de l’air à Bitola et pointent du doigt la centrale thermique REK Bitola. Selon Trajče Stafilov, professeur à l’université, « le lichen est le meilleur marqueur biologique de la pollution de l’air. Il a la capacité de conserver les particules très fines car c’est un végétal qui vit plusieurs années et s’alimente avec de l’air. Les résultats ont montré que les environs de REK Bitola et une vaste zone de la ville sont exposés aux particules dures retenues par le lichen avec un taux de concentration en métaux lourds, arsenic, cadmium, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous