Serbie : BITEF, plus que jamais festival de théâtre et de résistance

| |

Sous la houlette de son engagé directeur artistique, le critique et dramaturge Ivan Medenica, le festival international de théâtre de Belgrade a décidé cette année de mettre l’accent sur la résistance à la xénophobie et au populisme. Titrée « Un monde sans humains », l’édition a lieu du 13 au 22 septembre. Rencontre.

Par Milica Čubrilo Ivan Medenica est né en 1971, de parents artiste et architecte qui ont œuvré à Paris. Son grand-père a été attaché militaire à Paris du temps du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, il a fait ses études secondaires à Ribnikar, le lycée belgradois qui enseigne en serbe et français, puis étudié à Paris. Il est naturellement francophone et francophile et décoré de l’insigne des Arts et des Lettres. Il est dramaturge, critique de théâtre et professeur à la Faculté des Arts dramatiques. Le festival international de théâtre de Belgrade (BITEF), qui se tient du 13 au 22 septembre, a cette année pour titre « Un monde sans humains ». Le cru (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous