Serbie : à Belgrade, le quartier de Krunski Venac déclare la guerre aux promoteurs

| |

C’est un petit coin tranquille de vieilles villas art déco en plein centre de Belgrade que les promoteurs immobiliers veulent investir, avec la bénédiction de la mairie. Les habitants de la rue Topolska et du quartier de Krunski Venac sont en révolte et ils viennent d’obtenir une première victoire : le Conseil municipal de Belgrade a finalement adopté, le 25 septembre, un nouveau schéma urbanistique préservant la zone. Pour le moment.

Par Ljudmila Cvetković « On ne veut pas de vos pelleteuses dans notre rue ! », « On ne vous laissera pas détruire notre vieux Belgrade ! » : voici quelques-uns des slogans que l’on peut lire sur des banderoles accrochées aux fenêtres des maisons art déco de la rue Topolska. Il s’agit d’une des principales artères du quartier de Vračar, en plein centre de Belgrade, dont les habitants essaient de préserver l’authenticité et le patrimoine architectural historique. « On s’en va tous vivre à Paris, Londres, Berlin, Barcelone ou Madrid et on abandonne notre ville aux investisseurs qui veulent la transformer en une pâle copie de Dubaï, Kuala Lumpur ou (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous