Barricades et frontières fermées : regain de tension dans le nord du Kosovo

| |

Barricades, frontières fermées, échanges de tirs et explosions : la situation s’est beaucoup tendue samedi dans le nord du Kosovo. Les autorités de Pristina, cédant aux pressions internationales, ont pourtant accepté de reporter au mois d’avril les élections municipales prévues dans le Nord.

Par Belgzim Kamberi « Nous avons discuté de la date et la période les plus appropriées et finalement, avec un consensus total, suite à ma proposition, nous sommes arrivés à la conclusion que les élections devaient être reportées à avril 2023 », a déclaré samedi la présidente Vjosa Osmani, après avoir rencontré les différents partis politiques du Kosovo. Les communes du Nord à majorité serbe, Zubin Potok, Leposavić, Zvečan et Mitrovica-Nord, n’ont plus de Conseil municipal ni de maire depuis que les représentants de la communauté serbe ont démissionné en bloc le 5 novembre de toutes les administrations et institutions publiques en signe de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous