Balkans : les bracelets porte-bonheur pour fêter le printemps entrent à l’Unesco

|

Martinka, Martenitsa ou Mărțișor : ce bracelet porte-bonheur rouge et blanc a été inscrit en décembre 2017 à la liste du Patrimoine mondial de l’humanité. En Macédoine, Bulgarie, Roumanie et Moldavie, on l’offre et on le porte traditionnellement le 1er mars, pour fêter l’arrivée du printemps.

Par Jaklina Naumovski En 2016, la Macédoine, la Bulgarie, la Roumanie et la Moldavie avaient déposé conjointement une demande auprès de l’Unesco pour inscrire à la liste du patrimoine culturel mondial ce petit bracelet rouge et blanc qui marque depuis des siècles l’arrivée du printemps, avec la fête de « grand-mère Mars », le 1er mars. L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a validé son classement le 16 décembre 2017. Cette tradition, qui prend différents noms suivant les pays, est attestée en Bulgarie, en Macédoine, mais aussi en Grèce septentrionale, en Serbie orientale, en Roumanie, en Moldavie et en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous