Golfe de Piran : le Premier ministre slovène en Croatie, mais toujours pas d’accord

|

Mardi, Le Premier ministre slovène était à Zagreb pour une rencontre très attendue avec son homologue croate pour définir (enfin) leur frontière maritime. Après des échanges musclés, les deux voisins jouent désormais la carte de l’apaisement. Mais aucune piste d’accord ne se dégage alors que la date limite d’application de l’arbitrage approche.

Par Charles Nonne Il aura donc fallu six mois pour que les deux chefs de l’exécutif parviennent à se voir en face à face. Depuis la décision de la Cour internationale d’arbitrage fin juin, accordant à la Slovénie 75% du Golfe de Piran, les relations sont tendues entre les deux anciennes républiques yougoslaves. Une rencontre avait été annulée en septembre après les critiques d’Andrej Plenković contre la Cour à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies. Si l’objectif était de parvenir à trouver un terrain d’entente, cette rencontre est un échec. Hormis quelques points secondaires, aucune annonce majeure n’a été faite à l’issue de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous