Bulgarie : le nouveau Premier ministre trébuche déjà sur la question macédonienne

| |

À peine nommé, le Premier ministre, Kiril Petkov devait se rendre dans la foulée à Bruxelles pour le sommet européen. Il y était attendu avec impatience en vue de débloquer le véto bulgare à la Macédoine du Nord. Mais c’est le président Roumen Radev qui a fait le déplacement, rappelant que la position de Sofia n’avait pas changé. Décryptage d’une passe d’arme très symbolique.

Par Alexandre Lévy Cela devait être son premier grand rendez-vous européen. À peine nommé par le Parlement, le nouveau Premier ministre bulgare, Kiril Petkov, devait se rendre aussitôt à Bruxelles pour trois jours de sommet. Du 13 au 16 décembre, et pour la dernière fois de l’année, les dirigeants européens se réunissent pour discuter d’une batterie de sujets importants, comme la gestion de la pandémie de Covid-19, l’élargissement aux Balkans occidentaux ou les relations extérieures de l’Union. À la tête du mouvement Nous poursuivons le changement, les « Harvardiens » Kiril Petkov et Assen Vassilev sont arrivés en tête des troisièmes législatives (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous