Attaque anti-LGBT+ en Bulgarie : un candidat d’extrême-droite à la présidence inculpé

| |

Candidat à l’élection présidentielle du 14 novembre prochain, Boyan Rassate a été mis en examen mercredi. Ce militant d’extrême-droite est accusé d’avoir organisé l’attaque violente contre les locaux du centre LGBTQI+ Rainbow Hub le week-end dernier à Sofia. Le signe que les autorités bulgares se décident enfin à agir contre l’homophobie après des années de déni ?

(Avec Radio Slobodna Evropa et Agences) - Samedi en fin d’après-midi, une dizaine d’hommes et de femmes ont déboulé dans les locaux du Rainbow Hub, une association de défense des droits de minorités sexuelles et de genre. Ces militants d’extrême-droite ont saccagé les lieux et au moins une femme a été frappée.« L’assaut a duré moins de deux minutes », raconte la militante LGBTQI+ Gloria Filipova, présente sur les lieux. Parmi les agresseurs, elle reconnaît « immédiatement » Boyan Stankov dit Rassate, candidat à la présidentielle du 14 novembre et fondateur de l’Union nationale bulgare (BNS), expliquant qu’il l’a « frappée avant que le reste du groupe commence à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous