« Angelica Bălșan contre Roumanie » : le parcours d’une femme battue des tribunaux roumains jusqu’à la CEDH

| |

Angelica Bălșan est la première femme de Roumanie à gagner son procès pour violences domestiques à la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH). Récit d’un combat de 30 ans pour échapper aux coups de son mari sans jamais renoncer à demander justice.

Par Cristian Delcea, Andrei Udișteanu et Ioana Nicolescu Rien vu, rien entendu « Il me frappait en pleine rue... Un jour, on était à une terrasse, je buvais un jus, il a pris le verre et me l’a versé sur la tête. Dans notre immeuble, personne n’intervenait. J’appelais la police, les policiers venaient et il leur disait ’Vous la croyez, elle ? C’est moi qu’il faut croire, demandez aux voisins.’ Mais tous les voisins avaient peur de lui. Ils disaient qu’ils n’avaient rien vu, rien entendu. Les enfants aussi avaient peur. C’est ce que je me reproche : je n’aurais pas dû rester si longtemps avec lui. Parce que si les enfants sont mal (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous