Alerte aux « espions russes » en Bulgarie et en Macédoine du nord

| |

Ils chercheraient à saboter les relations entre la Bulgarie et la Macédoine du nord, afin d’empêcher l’intégration européenne de cette dernière et d’accroitre les tensions dans les Balkans. Plusieurs diplomates russes ont été expulsés de Sofia et Skopje.

Par Alexandre Lévy Le dernier jour de mars, la Bulgarie a connu un événement inédit : perquisition et arrestation par des représentants du Parquet de deux hauts responsables du contre-espionnage bulgare au siège même de l’Agence de sécurité nationale (DANS), l’organisation sensée faire la chasse aux espions dans le pays. Ils ont été aussitôt qualifiés de « taupes russes » et placés en liberté conditionnelle. Sans surprise, l’opération a fait couler beaucoup d’encre et provoqué une nouvelle vague de commentaires sur la fiabilité des services bulgares, surtout en temps de guerre. « Nous enquêtons sur un vaste réseau d’espions russes », a expliqué le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous