Albanie : au sommet de l’État, le bras de fer vire au clash

|

La polémique fait rage entre le président Ilir Meta et le Premier ministre Edi Rama. Après le remaniement ministériel de la fin décembre, c’est la nomination du nouveau ministre des Affaires étrangères qui divise les deux hommes.

Par la rédaction Le Premier ministre albanais Edi Rama a déclaré lundi 14 janvier qu’il prendrait temporairement les fonctions de ministre des Affaires étrangères. Cette décision survient suite à une querelle avec le Président Ilir Meta sur la nomination de Gent Cakaj à ce portefeuille. Ce dernier, qui possède la double nationalité d’Albanie et du Kosovo, avait remplacé Ditmir Bushati fin décembre quand, face à la grogne sociale, Edi Rama a révoqué la moitié de son gouvernement. Ilir Meta a refusé de nommer Gent Cakaj ministre prétextant son « manque de crédibilité ». La dispute entre Ilir Meta et Edi Rama a éclaté jeudi dernier sur les réseaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous