Albanie : une nouvelle manifestation de l’opposition sombre dans la violence

| |

L’opposition albanaise a une nouvelle fois pris la rue samedi, réclamant la démission d’Edi Rama. La manifestation a vite sombré dans la violence, mais le chef du Parti démocratique, Lulzim Basha, annonce des mobilisations quotidiennes.

Une nouvelle fois, la manifestation de l’opposition, samedi, a viré à la violence. La police a utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau pour disperser les manifestants qui ont tenté de pénétrer de force dans le Parlement, à l’issue d’une marche de deux heures autour du bureau du Premier ministre. Les milliers de manifestants réclamaient la démission d’Edi Rama, dénonçant la corruption, les fraudes électorales et les liens supposés avec le crime organisé. Plusieurs manifestants et plusieurs policiers ont été blessés. La police de Tirana a confirmé, ce dimanche, qu’elle avait interpelé 33 personnes au cours de la cinquième manifestation de l’opposition en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous