Albanie : le système de santé « le plus inégalitaire d’Europe »

| |

Se rendre à l’hôpital est toujours un pari risqué en Albanie. Éclaboussé par des scandales à répétition, la monde médical albanais souffre d’un manque chronique de moyens et reste gangréné par la corruption. Quant aux hôpitaux privés, ils sont trop chers pour la majorité de la population. En 2013, le nouveau Premier ministre Edi Rama s’était engagé à instaurer une protection médicale universelle : les Albanais attendent toujours.

Par Louis Seiller Le 16 mai dernier, une adolescente opérée dans un hôpital privé de Tirana décédait suite à des complications. Peu après, le médecin en charge de l’opération tentait de mettre fin à ses jours en s’injectant une dose d’anesthésiants. La polémique a rapidement enflé dans les médias, la jeune fille étant connue des téléspectateurs albanais, qui l’écoutaient régulièrement dans différents télé-crochets, forçant les autorités à sortir de leur silence. Des faits divers tragiques comme celui-ci arrivent fréquemment à la une des chaînes d’information et les émissions d’investigation de début de soirée se font une joie de relayer les scandales de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous