Albanie : le Parti démocratique se fait hara kiri

| |

Le Parti démocratique fête son 30ème anniversaire en pleine crise existentielle. La formation conservatrice se déchire depuis l’exclusion, à la rentrée, du chef historique Sali Berisha par son héritier Lulzim Basha. À tel point que plus personne ne sait qui dirige en ce moment le parti. Pendant ce temps, le Premier ministre socialiste Edi Rama se frotte les mains.

Par Katerina Sula Le Parti démocratique (PD) fêtait le 11 décembre son 30ème anniversaire. Une date symbolique. Mais cette année, les bougies ont été soufflées dans la division. Le mouvement de droite traverse en effet de fortes turbulences après que son actuel dirigeant officiel, Lulzim Basha, a évincé le fondateur et chef historique du PD, Sali Berisha. En mai dernier, l’ancien Président et Premier ministre avait en effet été déclaré persona non grata aux États-Unis par l’administration Biden. C’était quelques semaines après les élections législatives, perdues pour la troisième fois consécutive par le PD face à son grand rival, le Parti (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous