Albanie : la nouvelle loi sur les minorités ne fait pas l’unanimité

| |

La nouvelle loi de protection des minorités, adoptée mi-octobre, reconnaît désormais neuf minorités nationales. Mais l’engagement des autorités albanaises auprès des institutions européennes ne fait pas que des heureux dans la région, Macédoniens et Grecs en tête.

Par Louis Seiller Le Parlement albanais a adopté, mi-octobre, une nouvelle loi visant à protéger les minorités du pays : un point-clé des cinq critères formulés par la Commission européenne conditionnant l’ouverture des négociations d’adhésion. L’Albanie avait ratifié dès 1999 la Convention-cadre du Conseil de l’Europe pour la protection des minorités nationales, mais l’adoption d’un texte législatif avait maintes fois été reportée. Selon le texte de loi sur les « minorités nationales de la République d’Albanie » adopté par 102 voix pour, dix contre et une abstention, l’État albanais reconnaît officiellement l’existence de neuf minorités nationales (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous