Affaires Gërdec, Adriatik Llalla et Lefter Koka : en Albanie, la lutte anti-corruption accélère

|

Lefter Koka, ancien ministre de l’Environnement d’Edi Rama, vient d’être inculpé pour corruption. Après la condamnation de l’ancien procureur général Adriatik Llalla et la réouverture du dossier Gërdec, c’est un nouveau succès pour les procureurs de la SPAK, la structure récemment créée pour s’attaquer à la corruption de haut niveau et au crime organisé en Albanie.

Par la rédaction Est-ce le début de la fin de l’impunité des puissants en Albanie ? Lefter Koka, ancien ministre de l’Environnement de 2013 à 2017 dans le premier gouvernement d’Edi Rama, ancien maire de Durrës (2003-2006), la deuxième ville du pays, député du Mouvement socialiste pour l’Intégration (LSI) puis du Parti socialiste au pouvoir, a été inculpé mardi 14 décembre. Cet homme politique influent est accusé d’abus de fonction, d’abus de biens sociaux et de blanchiment d’argent dans l’affaire des incinérateurs de déchets, qui lui aurait fait gagner 3,7 millions d’euros. Des faits pour lesquels il encourt douze ans de prison ferme. Dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous