Albanie : la hausse des prix du pétrole met les pêcheurs en faillite

|

Près de 40 % des chalutiers albanais n’ont pas levé l’ancre depuis le début du mois de mars. En cause, le prix trop élevé du carburant qui rend toute sortie non rentable. Les patrons-pêcheurs appellent l’État à l’aide, mais rien ne vient.

Par la rédaction (Avec Reporter) - Cela faisait 23 ans qu’Adriatic Qaja partait en mer avec son petit bateau de pêche. Mais la brutale hausse des prix de l’essence a scellé le sort de sa petite entreprise. « Les impôts étaient déjà élevés, ça a été le coup de grâce », raconte-t-il. « J’ai été obligé de rendre mon permis et de vendre mon chalutier avec tout l’équipement. » Ce père de cinq enfants est ensuite allé vendre la force de ses bras chez un collègue, mais celui-ci se trouve à son tour en difficulté. Dès que le réservoir du bateau sera vide, il fermera l’entreprise et la mettra en vente. Depuis que la guerre en Ukraine a commencé, une bonne partie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous