Albanie : la colère gronde alors que les morts s’accumulent cet été sur les plages

|

Le scandale fait rage en Albanie après la mort d’une fillette tuée dans une zone de baignade par le hors-bord d’un commissaire de police. Au mois de juillet déjà, les noyades s’étaient multipliées sur les plages. Les ministres du Tourisme et de l’Intérieur sont sur la sellette.

Par la rédaction (Avec Exit) – Une nouvelle manifestation a eu lieu lundi soir dans le centre de Tirana pour dénoncer l’inaction coupable du gouvernement face aux morts qui s’accumulent cet été sur les plages albanaises. De la peinture rouge a été lancée contre le bâtiment du ministère de l’Intérieur après la mort d’une fillette de sept ans, tuée au début du mois d’août dans un accident de bateau sur la plage de Potami. Le conducteur n’était autre qu’un commissaire de police, Arjan Tase, dont le zodiac équipé de deux énormes moteurs se trouvait dans une zone réservée à la baignade. Son arme a été retrouvée à bord, alors qu’il n’était pas en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous