Albanie : l’opposition dans la rue pour une « nouvelle république »

| |

Samedi 13 mai était jour de manifestations dans la capitale albanaise. Alors que le pays s’enlise dans la crise politique, le Parti démocrate (PD) a mobilisé des dizaines de milliers de personnes contre le gouvernement d’Edi Rama dans la perspective des élections législatives du 18 juin. Un peu plus tôt, la Gay pride avait lieu sans incident.

Par Louis Seiller Trois mois après la grande manifestation du 18 février, le Parti démocrate (PD) a de nouveau mobilisé des dizaines de milliers d’Albanais hier après-midi. À cinq semaines des élections législatives qu’il compte boycotter, le principal parti d’opposition a réitéré sa démonstration de force sous les fenêtres du Premier ministre Edi Rama. Plusieurs observateurs s’étaient inquiétés de possibles violences, mais l’évènement n’a donné lieu à aucun incident. La densité de la foule massée sur le boulevard principal de la capitale a donné lieu à une véritable bataille de chiffres sur le nombre de participants. Certains responsables du PD ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous