Albanie : la nouvelle loi qui met en danger l’indépendance de la justice

| |

Le Parlement albanais a adopté le 5 mars une nouvelle loi élargissant les pouvoirs de la police, qui peut par exemple désormais confisquer les biens des suspects et les empêcher de se déplacer sans décision judiciaire préalable. La société civile crie au scandale et dénonce une mesure anticonstitutionnelle.

(Avec Balkan Insight) - Le Parlement albanais a approuvé le 5 mars une loi spéciale élargissant les pouvoirs de la police, officiellement afin de « combattre le crime organisée » et ce malgré les sérieuses réserves de multiples organisations de la société civile. Ces dernières considèrent que la nouvelle loi bafoue les principes démocratiques de base de l’État albanais, en affaiblissant le pouvoir des procureurs et en autorisant des mesures anti-constitutionnelles contre les criminels présumés. Quatre-vingt neuf députés ont voté pour et 17 contre. La nouvelle loi autorise par exemple la police à confisquer les biens et les propriétés des suspects, empêchant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous