Albanie : nomination très mouvementée pour la nouvelle Procureure générale

| |

Fumigènes dans l’enceinte du Parlement, échauffourées avec la police devant, c’est dans une ambiance électrique que la majorité socialiste a voté la nomination d’une Procureure générale provisoire. L’opposition est vent debout contre une procédure qu’elle juge anticonstitutionnelle.

Par Louis Seiller C’est dans une salle très enfumée que la nouvelle Procureure générale provisoire, Arta Marku, a prêté serment ce lundi. Les députés du Parti Démocratique (PD) ont salué à leur manière cette nomination en faisant exploser des fumigènes en plein Parlement, puis en tentant d’entraver le déroulement de la séance, mais ils ont en été empêchés par les gardes républicains. Malgré les obstruction et les fumigènes, la procédure a suivi son cours. Des actions pénales ont été engagées contre plusieurs députés de l’opposition. La majorité socialiste a également demandé leur destitution. Élue avec 69 voix de la majorité socialiste, Arta Marku (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous