Albanie : Sali Berisha joue la nostalgie de la monarchie

| |

En juillet 2009, Sali Berisha a inauguré en grandes pompes une statue de l’ancien roi Zog Ier, sur la place centrale de la ville de Burrel. Dans le passé, le Premier ministre fut pourtant un contempteur résolu des courants monarchistes. Lors des élections du 28 juin, ces courants participaient d’ailleurs à une petite coalition de droite hostile à Berisha. Mais tous les soutiens sont bons à prendre, quitte à devoir déplacer la statue de Skanderbeg...

Traduit par Mandi Gueguen Sali Berisha, Premier ministre d’Albanie, une République Parlementaire depuis presque deux décennies, a inauguré cet été une statue de l’ancien roi Ahmet Zogu, qui a régné entre 1928-1939. Les annonces officielles, les photos du Premier ministre et du descendant du Roi Zog sur la place principale de la ville de Burrel donnaient l’impression de se retrouver dans une monarchie constitutionnelle. Dans son discours devant les habitants de Mati, région d’origine de la famille des Zogu, Sali Berisha a affirmé : « Nous honorons aujourd’hui un grand homme de Mati. Je suis sûr que l’histoire montrera la dimension extraordinaire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous