Albanie : Leonardo di Caprio s’engage pour la rivière Vjosa

| |

Le combat pour la défense des rivières sauvages des Balkans et contre les centrales hydroélectriques a trouvé un nouveau relais : après Manu Chao qui s’est rendu à Rakita, en Serbie, c’est Leonardo di Caprio qui s’engage pour la Vjosa, dans le sud de l’Albanie.

Par la rédaction La campagne pour la protection de la Vjosa, dans le sud de l’Albanie, considérée comme l’une des dernières rivières sauvages se poursuit. Le gouvernement albanais entend construire huit centrales hydroélectriques sur son cours. Les communes de Përmet, Këlcyrë et Tepelen, que traverse la Vjosa au sud du pays, isolées près des frontières grecques, comptent parmi les plus déshéritées d’Albanie, mais elles essaient désormais de miser sur le développement du tourisme, que remettrait en cause la construction des centrales, qui est d’ailleurs normalement interdite par la loi dans le périmètre du Parc national. Leonardo di Caprio a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous