Entre l’Albanie et le Kosovo, les frontières s’ouvrent, les divergences se creusent

|

Bientôt, les voitures ne s’arrêteront plus aux frontières entre l’Albanie et le Kosovo, seulement surveillées par des caméras. Vendredi, les gouvernements des deux pays ont signé treize accords de coopération, mais la mésentente perdure entre Edi Rama et Albin Kurti, notamment sur le projet Open Balkans.

Par la rédaction Les Premiers ministres d’Albanie et du Kosovo, Edi Rama et Albin, se sont retrouvés vendredi à Elbasan, en Albanie, à la veille du Jour du drapeau, célébré dans tout le monde albanais, date anniversaire de la proclamation de la première république d’Albanie, le 28 novembre 1912 à Vlora. Ils ont signé pas moins de treize accords de coopération portant notamment sur la sécurité aux frontières et la libre circulation des biens et des personnes Edi Rama et Albin Kurti ont signé un accord allégeant les contrôles sur les marchandises entre les deux pays. Un nouveau poste-frontalier sera également ouvert à Shishtavec, au cœur de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous