Albanie : Korçë rend hommage à ses photographes prodigues et légendaires

| |

Les photographes albanais Gjon Mili et George Dimitri Boria naissent au début du XXe siècle à Korçë et émigrent tôt aux États-Unis où ils deviennent des photographes célèbres. Leur ville natale leur rend honneur.

Par Nerimane Kamberi LIGHT_Gjon Mili from Eliodor Markja on Vimeo. Mais en quittant cette exposition, on ne quitte pas pour autant le monde de la photographie. On le retrouve au Musée oriental de Korçë, un lieu aussi surprenant et improbable que passionnant. George Dimitri Boria est également né à Korçë, mais en 1903, un an avant Gjon Mili. Et lui aussi est parti pour les États-Unis, à l’âge de 17 ans. Sa ville natale, il ne la reverra jamais à cause de la dictature. « Il aura une vie intense, complexe, pleine d’aventures et énigmatique, mais aussi une vie très réussie », nous informe la brochure du musée. Dessinateur d’animations à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous