Albanie : Korçë rend hommage à ses photographes prodigues et légendaires

| |

Les photographes albanais Gjon Mili et George Dimitri Boria naissent au début du XXe siècle à Korçë et émigrent tôt aux États-Unis où ils deviennent des photographes célèbres. Leur ville natale leur rend honneur.

Par Nerimane Kamberi En ces derniers jours de novembre, la ville de Korçë est toute pavoisée de rouge et noir. L’Albanie célèbre son indépendance des Ottomans le 28 novembre 1912, mais aussi la libération à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 29 novembre 1944. Près de la cathédrale orthodoxe, des sapins de Noël ont été installés. La place du vieux bazar, entièrement restaurée, est illuminée aux lampions. Le 28 novembre 1904 marque aussi la naissance du photographe Gjon Mili à Korçë. Sa famille émigra d’abord en Roumanie puis, en 1923, aux États-Unis. Très vite, Gjon Mili se passionne pour la photographie et il travaillera pendant plus de 40 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous