Albanie : Gérard Collomb vient dire non aux candidats à l’asile en France

| |

Le ministre français de l’Intérieur est à Tirana jusqu’à ce soir pour une visite diplomatique attendue de longue date. Gérard Collomb veut dissuader les Albanais de demander l’asile en France. Depuis 2016, ils sont les plus nombreux à le faire alors même que leurs dossiers sont presque systématiquement refusés. Mais la répression, la seule réponse prônée par Paris, peut-elle suffire ?

Par Louis Seiller « Il faut m’expliquer quel avenir il y a pour moi si je reste ici ? Je ne connais personne dans la politique et ma famille est très pauvre. À part travailler avec la mafia, je n’ai aucune chance d’avoir un boulot ici. » Comme tous les jours, Saimir fait son xhiro, son tour, sur l’allée piétonne de Bajram Curri, une ville des montagnes du Nord de l’Albanie. À tout juste 17 ans, il compte partir bientôt demander l’asile en Europe, lui aussi. « Ici, presque chaque famille a quelqu’un qui est parti ces derniers mois. » La région de Tropojë est l’une des plus pauvres d’Albanie. Près de 80% des moins de 25 ans sont sans emploi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous