Albanie : pour se défendre, la rivière Valbona inonde symboliquement Tirana

| |

La Valbona n’a pas dit son dernier mot. Même si les chantiers des barrages hydro-électriques ont déjà commencé sur son cours, militants écologistes et habitants ont inondé symboliquement la place Skanderbeg de Tirana pour sauver du bétonnage le parc national des Alpes albanaises.

Par Louis Seiller Défigurée par le béton des barrages, la Valbona ne s’avoue pas encore vaincue. Le 24 mai, militants écologistes et artistes ont déversé symboliquement les eaux cristallines de la rivière en plein cœur de la capitale albanaise, sur les dalles de la nouvelle place Skanderbeg. Une performance pour dénoncer les centrales hydro-électriques actuellement en cours de constructions en plein cœur du Parc national et appeler les autorités à protéger cet écosystème rare en Europe. Cette performance, mêlant images et sons de la Valbona, est l’œuvre de l’artiste contemporain Klod Dedja. En inondant le centre de Tirana, il entendait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous