Et si Skanderbeg était le héros qui allait (enfin) rassembler les Balkans ?

| |

Gjergj Kastriot dit Skanderbeg (1405-1468) est le plus grand héros des Albanais, symbole de la lutte contre l’occupant ottoman. Dans des Balkans où les préjugés contre les voisins ont la vie dure - sur le mode « nous victimes, les autres coupables » -, cette figure du syncrétisme pourrait-elle rassembler tous les peuples de la région ? Le point de vue de l’écrivain Muharem Bazdulj.

Par Muharem Bazdulj De de façon suggestive, le nom de Skanderbeg m’évoque deux associations différentes. La première est une allusion à un passé mythique, quatre siècles derrière nous, et la seconde, est un souvenir de mes années collège et de l’année 1990. Aujourd’hui, Skanderbeg fait à mes yeux surtout écho à l’idée de liberté, mais dans mon adolescence, quand je pensais à la liberté, j’avais en mémoire l’illustration de la première de couverture de mon manuel d’histoire – les seins nus de la jeune femme au drapeau français dans le fameux tableau de Delacroix, La Liberté guidant le peuple. Dans les premiers chapitres de ce manuel, il y avait une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous