Kosovo : à quoi sert donc encore la Minuk ?

| |

Elle devait aider à la mise en place des institutions du Kosovo. Dix-huit ans après sa création, en juillet 1999, la Minuk est toujours là, mais à quoi sert-elle ? Alors que le Kosovo a proclamé son indépendance en 2008, mais n’est toujours pas membre des Nations-Unies, les autorités de Pristina demandent une redéfinition radicale du rôle de la mission. Mais celui-ci est toujours défini par la résolution 1244 du Conseil de sécurité.

Par Amra Zejneli Fondée en juin 1999, sur la base de la Résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies, la Minuk avait pour objectif d’aider à la mise en place des institutions du Kosovo. Près de dix ans après la proclamation d’indépendance le 17 février 2008, les autorités de Pristina estiment qu’il est désormais temps de revoir son rôle. Selon Elmi Reçica, député du Parti démocratique du Kosovo (PDK), la Minuk doit se réformer alors que le Kosovo, reconnu par 114 pays du monde, n’est toujours pas membre de l’Onu. « Nous devons trouver un compromis afin que la Minuk devienne une représentation de l’Onu au Kosovo, sachant que le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous