À la frontière entre la Serbie et la Hongrie, les migrants se font brutaliser

| |

Des milliers de jeunes hommes bloqués dans le nord de la Serbie, aux frontières de la Hongrie, espèrent se frayer un chemin dans l’Union européenne. Malgré les violences policières. Reportage.

Par Corentin Léotard Imre, un local qui boit et fume devant le magasin, rappelle que deux corps ont été retrouvés à quelques kilomètres de là. Il vante les mérites de son breuvage alcoolisé et nous montre son bras sanguinolent. Il a acheté deux chiens de combat pour se protéger au cas où de ces jeunes qui jettent des regards amusés dans sa direction venaient à pénétrer sur sa propriété. Pas de chance, une nuit l’un des molosses ne l’a pas reconnu et s’est jeté sur lui. la route migratoire la plus active vers l’UE Selon Frontex, depuis 2016 il n’y a jamais eu autant de monde sur la Route des Balkans, « la route migratoire la plus active vers l’UE (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous