Seconde Guerre mondiale en Yougoslavie : l’odyssée méconnue des « Prekomorci »

| |

C’est une page oubliée de l’histoire de la lutte de libération yougoslave : des milliers de Slovènes et de Croates, qui avaient été obligés de servir dans l’armée italienne, ont rejoint les partisans de Tito après l’armistice de 8 septembre 1943 et participé à la libération du pays. Un rôle qui n’a jamais été réellement reconnu par les autorités yougoslaves après la fin des hostilités.

Par Rodolfo Toè Ils ont été enrôlés de force dans l’armée italienne, et se sont battus en Ethiopie, en Espagne et en Albanie avant de combattre durant la Seconde guerre mondiale. Après la chute du régime fasciste à Rome, ils décident de retourner en Yougoslavie pour contribuer à la libération nationale. Mais ils n’eurent jamais leur place parmi les héros de Tito. L’odyssée, plutôt méconnue, des prekomorci (littéralement, des « hommes d’outre-mer ») commence en 1922. C’est à cette époque que le Royaume d’Italie, qui a pris possession d’une partie de la Slovénie actuelle et de l’Istrie après la Première guerre mondiale, appelle sous les drapeaux les « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous