1er décembre en Roumanie : fête nationale, marchés de noël et manifestations anti-corruption

| |

Le 1er décembre est jour de fête nationale en Roumanie : on célèbre la « Grande Union » du pays en 1918. Au menu des festivités : parades militaires à Bucarest et Alba Iulia, et manifestations anti-corruption dans tout le pays. Des manifestations qui seront désormais interdites à Bucarest avec l’ouverture des marchés de noël, alors que la réforme de la justice doit être votée la semaine prochaine.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. La « Grande Union » célèbre le ralliement en 1918 des régions de Transsylvanie, du Banat, de Crișana et du Maramureș au Țara Românească, le « Pays roumain », formant la Roumanie dans ses frontières d’aujourd’hui. C’est le Président Ion Iliescu qui, en 1990, a instauré cette date du 1er décembre, mais le jour de la fête nationale roumaine a changé en fonction des régimes politiques. À partir du 1947 et l’avènement du régime communiste, la fête nationale était le 23 août et avant 1947 c’était le 10 mai, en l’honneur du Roi Carol 1er. Des parades militaires sont prévues à Bucarest et Alba Iulia, ville où la « Grande Union » a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous