1991, le dernier été de la Yougoslavie

La Slovénie et la Croatie proclament, puis « suspendent » aussitôt leur indépendance. Les combats se généralisent en Croatie et le siège de Vukovar débute le 25 août. La Bosnie-Herzégovine retient son souffle. En Serbie, beaucoup de jeunes désertent pour ne pas être envoyés au front. Retours sur l’été 1991, l’été de la fin de la Yougoslavie.

Repères chonologiques Janvier 1990 : XIVe et dernier Congrès de la Ligue des communistes yougoslaves ; Premières élections pluripartites en Slovénie (8 juin 1990) ; en Croatie (avril-mai 1990) ; en Bosnie-Herzégovine (novembre 1990) ; en Macédoine (novembre-décembre 1990) : en Serbie et au Monténégro (décembre 1990) ; 1990 : formation d’une « région autonome serbe de Krajina » autour de Knin ; décembre 1990 : référendum d’indépendance en Slovénie ; 1er mars 1991 : affrontements à Pakrac ; 9 mars : manifestation réprimée de l’opposition à Belgrade ; fin mars/ début avril : incidents armés des lacs de Plitvice ; mai : référendum d’indépendance en Croatie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous