1991, dernier été de la Yougoslavie (6/10) • retours à Vukovar

| |

Le 25 août 1991 commençait le siège de Vukovar. La ville croate est tombée le 17 novembre, au terme d’un siège qui a fait basculer l’éclatement de la Yougoslavie dans l’horreur de la guerre. L’écrivain Timothée Demeillers fait le récit de ses retours à Vukovar.

Par Thimothée Demeillers 17 novembre. Météo maussade. Un ciel bas comme suspendu au-dessus de la plaine avec ses boursouflures menaçantes. Une bruine bornée vient imbiber la terre des champs à nu et leur confère une couleur réglisse. Des champs qui s’étendent jusqu’où se porte le regard, entaillés de sillons boueux dont s’échappent de funestes corneilles. La langue de bitume venant d’Osijek se déroule vers un horizon sidéré, fondu dans le ciel ardoise, un cul-de-sac vers la morosité d’une platitude extraordinaire. Sur le bord de route, une vieille femme au visage comme une vieille coquille de noix est installée à un arrêt de bus dévoré par la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous